Reader Guitar of the Month: Gold-on-White Strat tablature

Reader Guitar of the Month: Gold-on-White Strat partition

Nom: Matthew Keplinger

Ville natale: Huntington, Indiana
Guitare: Strat or sur blanc

Je n’ai jamais été un grand fan de Strats. Je suis plus un hardtail. Mais je ne pourrais jamais surpasser le lustre de la douceur et de la douceur d'une Strat par rapport à la plupart des autres guitares. Alors que je travaillais pour un détaillant de musique, un programme de vente auquel je participais avec Fender m’a octroyé une guitare de la série Player de mon choix. Donc, comme la plupart de mes besoins en guitare étaient bien nourris avec une Les Paul, une Telecaster, une Jazzmaster et une SG, il n’a paru qu’être nécessaire de donner une chance à une Strat. Et j’en ai vu très peu en blanc. Principalement noir, éclaté ou peut-être rouge. Mais une Strat blanche avec un pickguard blanc à une couche était toujours une sorte de pièce de rêve. J'ai donc opté pour le Player Strat en blanc polaire.

En regardant un clip vidéo de «Real Thing» de Turnstile, j’ai remarqué le musicien à 5 cordes Gold-on-White du bassiste Franz Lyons. La combinaison de luxe m'a choqué. C’était la combinaison la plus «suave» que j’ai jamais vue. Puis les pièces ont commencé à affluer. L’idée m’a envahi l’esprit et je ne pouvais rêver que de finir une strat or-sur-blanc qui ferait pâlir Ted DiBiase (pour les enfants, c’était un lutteur professionnel surnommé «The Million Dollar». Homme").

Après une lourde recherche de pièces justes (matériel doré, Lace Sensors avec un Hot Rail Seymour Duncan comme Dean Ween, verrouilleurs), j’ai réussi à rassembler ce que je considère comme la plus belle Strat que j’ai jamais vue. Sangle arc-en-ciel pour le rendre plus fabuleux.

Bien que je ne puisse plus dire que je sois un fan de Strats, je ne peux pas imaginer un meilleur look pour celui-ci. Grâce à la mise à jour de ses modèles de la série mexicaine, Fender a une apparence absolument époustouflante avec du matériel doré flashy (il conviendrait probablement mieux avec un groupe de reprise de Dire Straits que mon amour pour la musique punk) et une sonorité irréprochable avec ses améliorations majeures. J'espère avoir des concepts plus époustouflants pour forcer ma collection à être aussi bonne que ce qu'elle était et pour finir au moins un quart aussi amusant à jouer. Peut-être un ou deux finiront-ils dans un Rig Rundown un jour.

Envoyez votre histoire de guitare à soumissions@premierguitar.com.


Plus de 50 000 tablatures avec Guitar Pro

TESTEZ LE !

  Guitar Pro 7 : diagrammes d'accords, accordeur numérique, manche de guitare 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*